Activite 2

 

  • Le République du Cameroun est en Afrique centrale, et il est un pays très diversifié en culture.
  • Au Cameroun, la loi n’interdit pas l’homosexualité, mais elle ne défende pas.  
  • Souvent, il est croit que des homosexuels soient des abuseurs d’enfants.
  • En mai 2014, Thierry Essamba, le coureur le plus rapide dans le 110 mètres haies de tous le temps au Cameroun, a suspendu de l’équipe nationale du Cameroun parce qu’il a cru être un homosexuel.
  • Maintenant, il se bat encore pour relancer sa carrière d’athletique, mais sans succès.
  • Thierry Essamba est un exemple d’homophobie épouvantable au Cameroun, mais beaucoup des autres pays aussi.

 

http://76crimesfr.com/2015/09/15/cameroun-coureur-le-plus-rapide-mais-exclu-parce-que-gay/

http://www.pridehouseinternational.org/has-an-athlete-from-cameroon-been-excluded-from-commonwealth-games-because-hes-believed-to-be-gay/

https://en.wikipedia.org/wiki/Cameroon

 

Composition 2:

L’Homophobie dans des Sports au Cameroun et aux États-Unis

Thierry Essamba a été le coureur le plus rapide dans le 110 mètres haies au Cameroun. Mais en mai 2014, il a été suspendu de l’équipe nationale du Cameroun parce que les gens ont cru Essamba être un homosexuel. Le même an, Michael Sam est devenu un joueur de la NFL. Il a été le premier joueur du football américain de la NFL aux États-Unis qui été publiquement un homosexuel. Mais en août 2015, il a démissioné la ligue parce qu’il y a eu des problèmes avec sa santé mentale.

 Au Cameroun, la loi interdit l’homosexualité, souvent parce que le peuple croit que les homosexuels soient des abuseurs d’enfants. Il n’y a pas les lois protéger les homosexuels; les gens peuvent licencier les homosexuels d’un travail, même des équipes de sports, et peuvent être emprisonnés d’être homosexuels. Aux États-Unis, les homosexuels ont beaucoup de protection, mais comme au Cameroun, les gens peuvent licencier les homosexuels d’un travail, à cause de «la liberté religieuse» des entreprises.  

Beaucoup de gens aux États-Unis pensent que Amérique est le pays des gens libres, mais c’est seulement le rêve américain, c’est n’est pas vrai pour tous les personnes. Bien que au Cameroun l’homophobie soit plus convenable, tous les États-Unis ne sont pas tolérant. Michael Sam n’est pas expulsé d’équipe «St. Louis Rams», mais car l’attention médiatique et l’homophobie des américains, il a démissioné le sport de football américain.

Cependant, les États-Unis deviennent plus accueillant. En 2015, le mariage de les homosexuels a devenu légal aux États-Unis, même si au Cameroun on peut être pénalisé, même emprisonné pendant 5 ans, juste pour être gay.

Thierry Essamba et Michael Sam sont peut-être l’hommes très similaires, mais les lois de les deux pays, le Cameroun et les États-Unis, font leurs vies très différents.

 

  1 comment for “Activite 2

  1. amd7gj
    November 5, 2015 at 6:02 pm

    Hope a discuté les libertés différentes entre le Cameroun et les Etats-Unis pour les gens qui sont homosexuels. J’ai parlé des révolutions en France et aux Etats-Unis qui ont apporté les premières libertés aux pays. Les guerres ont fait développer la démocratie. Ce sont une forme de liberté de la monarchie particulièrement pour le pauvre. Mais, le peuple se bat encore pour les droits de l’homme que la démocratie a été suppose à fixer. Maintenant, les gens ont opportunités égales être riche mais ils n’ont encore égalités politiques comme les homosexuels. Les droits de l’homosexuel sont aussi importants que le droit à voter pour les représentatives de ton pays.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *